Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Travail, emploi, chômage - Cours et exercices de SES, Terminale ES

Contenu du chapitre :

Dans ce chapitre, votre enfant va pouvoir revoir l’ensemble du programme de Terminale ES portant sur le travail, emploi, chômage. Des exercices l’aideront dans son apprentissage

 

Votre enfant est en Terminale ES et vous souhaitez l'aider à progresser en SES ?

Pour revoir le chapitre "Travail, emploi, chômage", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices . Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

Notions abordées :

- Comment s'articulent marché du travail et organisation dans la gestion de l'emploi ?

- Quelles politiques pour l'emploi ?

- Prise en compte du travail et de l'emploi dans l'intégration sociale

Les notions abordées :

Comment s'articulent marché du travail et organisation dans la gestion de l'emploi ?

Le modèle néoclassique du marché du travail

Pour les économistes néoclassiques, il existe un marché du travail comme il existe un marché des biens, des changes ou de la monnaie.

Sur ce marché, se rencontrent une offre et une demande de travail, et cette rencontre aboutit à la fixation d'un taux de salaire réel d'équilibre.

L'offre de travail correspond à la quantité de travail offerte par les travailleurs en échange d'une rémunération : le taux de salaire réel.

La demande de travail correspond quant à elle à la quantité de travail demandée par les producteurs. Dans la théorie néoclassique, le taux de salaire est flexible donc il ne peut pas y avoir de déséquilibre entre l'offre et la demande, autrement dit de chômage : on dit que le marché s'autorégule.

Les déterminants de l'offre et de la demande

Les déterminants de l'offre de travail : l'offre de travail est une fonction croissante. L'offreur réalise un arbitrage entre travail et loisir. Lorsque le salaire réel augmente, l'utilité du travail augmente, le coût d'opportunité du loisir augmente donc l'offreur substitue du travail au loisir.

Les déterminants de la demande de travail : l'entreprise demande du travail tant que ce qu'il rapporte est supérieur à ce qu'il coûte, tant que la productivité marginale est supérieure au taux de salaire réel. Donc, si le coût du travail augmente, la demande de travail diminue et l'entreprise substitue du capital au travail si cela est possible (technologiquement et en fonction du coût du capital).

...

Quelles politiques pour l'emploi ?

Chômeurs et taux de chômage

Un chômeur est un individu de plus de 15 ans, privé d'emploi, disponible pour en occuper un, et en recherche d'emploi.

Il existe différentes statistiques du chômage qui relèvent de conventions différentes et qui ne donnent pas exactement les mêmes résultats :

À partir des fichiers de demandeurs d'emploi (Pôle emploi) ;

Au sens du BIT (Insee).

On calcule le taux de chômage de la manière suivante :

Taux de chômage = nombre de chômeurs : population active × 100

En France, le taux de chômage se situait au-dessus de 10% en 2014, au sens du BIT.

Le taux d'emploi

Il ne faut pas confondre taux de chômage et taux d'emploi, ni penser que le taux d'emploi est l'opposé du taux de chômage. Le taux d'emploi relève d'un mode de calcul différent :

Il varie fortement selon la classe d'âge. Ainsi en 2013, le taux d'emploi des 15-24 ans était de 28,4% alors que celui des 25-49 ans s'élevait à plus de 80%. Pour l'ensemble des plus de 15 ans, il est environ de 50%.

Les différentes analyses du chômage

Il existe différentes interprétations du chômage, c'est-à-dire plusieurs théories explicatives. Celles-ci ne s'excluent pas mais sont complémentaires pour expliquer le chômage, et font émerger 3 formes de chômage.

...

Quelle prise en compte du travail et de l'emploi dans l'intégration sociale ?

Le rôle intégrateur du travail et de l'emploi

L'emploi est une instance centrale de la socialisation secondaire dans les sociétés industrielles. C'est un lieu de sociabilités au sein duquel l'individu établit un réseau de relations professionnelles. L'emploi est source de revenus qui donnent eux-mêmes accès à la société de consommation et favorisent ainsi les relations en famille, entre pairs, et les pratiques de sociabilité. À cela s'ajoute le fait que l'emploi donne accès à des droits et à la protection sociale.

De surcroît, l'activité professionnelle permet la construction de l'identité sociale, favorise l'épanouissement personnel et le développement de l'estime de soi, ce qui facilite l'intégration. Finalement, l'emploi donne l'occasion de participer à des actions collectives permettant de nouer des liens. (cf. Georg Simmel)

Le chômage est source d'exclusion

L'absence d'emploi conduit souvent à l'exclusion sociale, ce qui contribue à réaffirmer par défaut le rôle de l'emploi dans l'intégration. Elle provoque :

La désaffiliation : processus énoncé par R. Castel qui distingue 3 zones : une zone d'intégration, une zone de vulnérabilité (précarité) et une zone de désaffiliation qui conjugue absence de travail et isolement social ;

La disqualification : processus exposé par S. Paugam qui montre que l'exclusion repose sur des étapes et que la perte d'emploi conduit à la rupture de liens sociaux (perte de protection et de reconnaissance) ;

...

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours de SES en Terminale ES - Regards croisés

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?