Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Les mémoires : lecture historique - Cours et exercices de Histoire, Terminale ES

Contenu du chapitre :

Dans ce chapitre, votre enfant va pouvoir revoir l’ensemble du programme d'Histoire de Terminale ES portant sur les mémoires : lecture historique. Des exercices l’aideront dans son apprentissage.

 

Votre enfant est en Terminale ES et vous souhaitez l'aider à progresser en Histoire ?

Pour revoir le chapitre "Les mémoires : lecture historique", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

Les notions abordées :

Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France.

Les mémoires de la Résistance.

Oublier les années 1940-1944 et le mythe d’une France victorieuse.

Les autorités et les Français essaient rapidement d’oublier la honte de l'Occupation. On tente d’effacer les souvenirs d’une collaboration et d’une adhésion parfois massives au régime de Vichy.

De plus, pour avancer l’idée d’une France victorieuse, la mémoire s’attache davantage à la libération du territoire par les Résistants (Sud-Ouest, Paris) que par les Alliés.

Il s’agit d’assurer une unité nationale derrière une France qui appartient au camp des vainqueurs.

...

Les mémoires de la guerre d'Algérie.

Une position officielle ambiguë.

« Guerre » ou « événements » ?

Lors de la guerre d’Algérie (1954-1962), les médias parlaient non pas de guerre mais des « événements d’Algérie » ou d’« insurrection » : la guerre n’est pas nommée, c'est une « guerre sans nom ».

L’absence d’une mémoire officielle organisée.

Après la guerre d’Algérie, on n’organise pas de commémorations officielles.

C’est plutôt l’oubli qui est instauré, à travers des lois d’amnistie, ce qui signifie « oubli » : les actes commis pendant la guerre ne peuvent être jugés. La reconnaissance est tardive : c'est en 1999 que l'Assemblée nationale reconnaît officiellement la guerre d'Algérie.

...

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?