Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Comportements et stress : vers une vision intégrée de l'organisme - Cours et exercices de SVT, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en SVT?

Pour revoir le chapitre "Comportements et stress : vers une vision intégrée de l'organisme". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices intéractifs.

Les notions abordées :

L'adaptabilité de l'organisme

1. La notion de stress aigü

Le stress aigü (ou stress positif) est l’ensemble des réactions physiologiques, comportementales et psychologiques de l’organisme, permettant à un individu de s’adapter aux exigences et aux perturbations de son environnement. Le stress est une réaction naturelle permettant à l’organisme de réagir rapidement face à une situation nouvelle et, éventuellement dangereuse.
La stimulation conduisant au stress peut être :

  • physique (un coup, une blessure, une douleur, mais aussi une caresse, un baiser, etc.) ;

  • psychologique/émotionnelle (une frustration, une peur, une joie, etc.) ;

  • sensorielle (le froid, un bruit, une musique, un parfum, etc.).

Le stress met en jeu un système complexe permettant l’adaptabilité de l’organisme. De nombreux paramètres physiologiques changent. Par exemple, la pression artérielle, la fréquence cardiaque et respiratoire augmentent pour mieux alimenter le cerveau et les muscles en oxygène et en nutriments. La digestion, l'immunité, la croissance et la reproduction sont au contraire, momentanément réduites car coûteuses en énergie.

L'organisme débordé dans ses capacités d'adaptation

1. La notion de stress chronique.

Les stress chronique se définit lorsque les agents stresseurs deviennent trop intenses ou trop longs. La permanence des agents stresseurs empêche la récupération et le retour à l’équilibre. Les systèmes et appareils du corps humains finissent par se dérégler. Des pathologies cardio-vasculaires, musculaires, infectieuses, de l’hypertension artérielle, des maladies de peau peuvent survenir.

2. Le dérèglement du système.

Quand le stress est permanent, il provoque une hyperactivité de l’axe hypothalamo-hypophysaire, entraînant une sécrétion continue de l’adrénaline et de cortisol. Le cortisol ne freine plus la libération des hormones CRH et ACTH par rétrocontrôle.
La quantité d’adrénaline dans le sang a une influence sur notre humeur et notre bien-être. En effet, lorsque le taux d’adrénaline est normal nous sommes plein d’énergie et de volonté. Cependant, quand le taux est trop important nous devenons angoissés et/ou en colère, submergés par un sentiment de peur.

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?