Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Quels sont les sources et les défis de la croissance économique ? - Cours et exercices de SES, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en SES?

Pour revoir le chapitre "Quels sont les sources et les défis de la croissance économique ?". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

Quelles sont les sources de la croissance économique?

La croissance économique correspond à l'augmentation durable de la production de biens et services. C'est un phénomène quantitatif que l'on peut mesurer en calculant le taux de variation du PIB sur une période, généralement sur une année. La croissance économique peut s'expliquer de différentes façons.

I. L’accumulation des facteurs de production au cœur de la croissance extensive

A. L’accumulation de facteur travail

Le facteur travail correspond à l’activité humaine productive, c’est-à-dire à la main d'oeuvre et à son nombre d'heures travaillées. Plus le facteur travail est abondant, plus il est possible de le mobiliser pour produire. L’accumulation du facteur travail permet donc d’augmenter la production dans les mêmes proportions : deux fois plus d'hommes pour récolter deux fois plus vite par exemple. Cette accumulation de facteur travail est donc source de croissance extensive.
La quantité de facteur travail disponible dans une économie dépend de nombreux paramètres comme : 

  • la démographie ; 

  • la législation concernant la durée hebdomadaire de travail et les congés ; 

  • l'âge de départ à la retraite ; 

  • la durée des études.

Quels sont les défis de la croissance économique ?

La croissance économique doit faire face à plusieurs défis. Tout d'abord parce que le progrès technique peut engendrer des inégalités de revenus mais aussi parce que la croissance soutenable se heurte à des limites écologiques que l'innovation peut aider à reculer.

I. Le progrès technique engendre des inégalités de revenus

A. Le progrès technique provoque des mutations de l'emploi

Le progrès technique permet de substituer progressivement du capital au travail. D’abord, en mécanisant des tâches simples puis en automatisant des tâches de plus en plus complexes grâce à l’informatisation et la robotisation des chaînes de montage, par exemple.  Ce processus est particulièrement observable dans l’industrie automobile depuis le début du XXe siècle. Cette substitution progressive du capital au travail a donc contribué à modifier la structure des emplois : la part des emplois du bas de l’échelle (les moins qualifiés) a diminué progressivement et celle des emplois du haut de l’échelle (les plus qualifiés) a augmenté progressivement.

Dans certaines économies, comme aux États-Unis, on observe davantage une polarisation des emplois. La modification de la structure des emplois se fait en faveur du haut et du bas de l’échelle, sur des emplois non-routiniers et non automatisables (bâtiment, ingénierie informatique) et en défaveur des emplois du milieu de l'échelle où se situent les emplois routiniers et automatisables (l'employé de bureau). Les technologies, et en particulier les ordinateurs, ont donc provoqué la déformation de la structure des emplois.

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?