Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Quelles politiques économiques dans le cadre européen ? - Cours et exercices de SES, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en SES?

Pour revoir le chapitre "Quelles politiques économiques dans le cadre européen ?". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

Quelles sont les particularités de l'intégration économique européenne ?

I. Quelles sont les caractéristiques de la construction européenne

A. Un long processus pour aboutir à un marché unique et une monnaie unique.

L’intégration européenne démarre dès 1951 avec la mise en œuvre de la CECA. Cependant, l’acte fondateur de la Communauté économique européenne(C.E.E), qui deviendra par la suite l’Union Européenne (U.E), est le traité de Rome de 1957. La construction européenne est donc un long processus qui comprend des élargissements successifs et des approfondissements de l’intégration économique avec des étapes importantes telles que l’Acte unique en 1986, le traité de Maastricht de 1992 et, plus récemment, TSCG de 2012 renforçant la discipline budgétaire. Ce long processus va conduire à la fois à la construction d’un marché unique et d’une monnaie unique pour la zone euro.

Les principales étapes de la construction d’une Union économique et monétaire
La construction de cette union économique et monétaire passe par la réalisation d’un marché unique et la création d’une monnaie unique.

  • Dès le préambule du traité de Rome de 1957, il est question d'une loyauté dans la concurrence au sein de la communauté économique européenne. La construction d’un marché commun est donc bien au cœur du texte. La suppression des droits de douane sur les marchandises échangées entre les pays de la C.E.E s'effectue par paliers de 1958 jusqu'à 1968, achevant ainsi l’Union douanière. À partir de 1969, les États se mettent d’accord sur un tarif douanier extérieur commun. Autrement dit, les droits de douane sont les mêmes pour les marchandises provenant de l’extérieur de la communauté européenne quel que soit le point d’entrée. L’Acte Unique de 1986 propose de finaliser le marché unique en y ajoutant une libre circulation des biens, des services, des personnes, des capitaux et des monnaies. Ce marché unique concerne environ 447 millions de personnes en 2019, ce qui en fait un marché très important à l’échelle mondiale.

Quelles politiques conjoncturelles dans la zone euro ?

La conjoncture peut se définir comme la situation économique (croissance, chômage, inflation, commerce extérieur) à un moment donné pour une nation ou un groupe de pays comme la zone euro. Les politiques conjoncturelles visent donc à piloter ces variables à court terme. Les politiques conjoncturelles se divisent en deux parties les politiques monétaires et les politiques budgétaires.
Le premier objectif est de comprendre comment la politique monétaire et la politique budgétaire agissent sur la conjoncture dans le cadre spécifique de la zone euro. En effet, cette zone présente la particularité d’avoir une politique monétaire menée par la Banque centrale européenne (BCE)alors que la politique budgétaire est du ressort des États, mais avec des contraintes figurant dans les traités européens qui engagent les nations entre elles.

I. Comment agir sur la conjoncture avec les politiques monétaire et budgétaire en zone euro

A. Comment est menée la politique monétaire unique de la zone euro

La BCE est responsable de la politique monétaire unique de la zone euro. C’est une institution indépendante des États, son siège est à Francfort. Une politique monétaire unique signifie qu’elle s’applique à tous les pays de la zone euro. Sa première mission est de maintenir une cible d’inflation proche de 2 % par an. Pourquoi ? La BCE est garante de la valeur de l’euro, or l’inflation représente une perte de pouvoir d’achat de la monnaie. En effet, avec la même quantité de monnaie, on peut acheter moins de biens et services. Pourquoi ne pas viser 0 % ? Il y aurait un risque de déflation, or une baisse des prix généralisée présente également des risques. Pour résumer, la mission première de la Banque centrale européenne est de faire en sorte qu’il n’y ait ni trop, ni trop peu d’inflation. Nous pouvons remarquer au passage que la mission de la banque centrale américaine (FED) est définie différemment, celle-ci a aussi un objectif de plein emploi en plus du contrôle de l’inflation.
Quels sont les outils de la BCE pour atteindre ces objectifs ? 

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?