Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

La liberté - Cours et exercices de Philosophie, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Philosophie?

Pour revoir le chapitre "La liberté". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des saynètes, des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

La liberté

1. Définition

La liberté se définit comme l'état de celui qui ne subit aucune contrainte externe.

Dans l'Antiquité romaine, la libertas caractérise celui qui n'est l'esclave ni de la nature, ni des autres hommes. L'esclave ou servus est donc servile, mais il peut, par son travail, se voir affranchi par son maître.
À l'inverse, un individu qui appartient à un autre est dit « aliéné », du latin alienus qui signifie « autre ».

Nécessité, déterminisme, hasard et liberté

1. Définitions

Est nécessaire ce qui ne peut pas ne pas être. En philosophie, le terme désigne ce que le langage courant qualifierait « d'indispensable ». Si un phénomène est qualifié de « nécessaire », c'est qu'il se produira de toutes façons. Ce qui est nécessaire s'oppose au contingent : ce qui peut ne pas être. On associe la liberté à la contingence, c'est-à-dire qu'un phénomène peut ou non se produire.

Le libre-arbitre : une liberté absolue ?

1. Définition

Le libre-arbitre

Il s'agit de la faculté qu'ont les humains à se déterminer librement, à choisir indépendamment de toute intervention extérieure.


En latin, arbitrer désigne le témoin, le juge, celui qui est en mesure de choisir de manière impartiale entre deux ou plusieurs options. Arbitrer, c'est trancher de manière souveraine dans les débats qui animent la conscience.

Liberté et contrainte

1. Définitions et tension problématique

Contraindre, c'est obliger, forcer quelqu'un à agir contre sa volonté. On utilise donc un moyen, la force ou contrainte, qui dépend d'une volonté autre et limite la liberté du sujet.

La « liberté » est l'état de celui qui n'est pas soumis à des contraintes externes.
Mais rien ne s'oppose à l'idée qu'il existe des contraintes internes selon Kant, ce sont elles qui définissent la vraie liberté, c'est-à-dire la capacité à se donner ses propres lois : l'autonomie.

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours et exercices de Philosophie en Terminale Générale - La morale

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?