Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Le travail et la technique - Cours et exercices de Philosophie, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Philosophie?

Pour revoir le chapitre "Le travail et la technique". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des saynètes, des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

Le travail et la technique

1. Étymologie

Le mot « travail » vient du latin tripalium qui désignait dans l'Antiquité un instrument de torture à trois pieds. 
C'est dire à quel point le mot travail est connoté négativement, par opposition au latin otium qui désignait le loisir.

Le travail comme esclavage

1. Une étymologie qui renvoie à l'effort

Étymologiquement, le mot « travail » vient d'un mot latin, tripalium, qui désigne un instrument de torture à trois branches. Le travail n'est pas toujours une torture, mais il nécessite un effort.
Ainsi, dès le livre de la Genèse, on peut lire que Dieu chasse Adam et Ève du Paradis et leur explique qu'ils devront désormais « travailler pour vivre » et qu'ils « gagneront leur pain à la sueur de leur front ». Le travail est donc associé à ce qui est « laborieux », c'est-à-dire, qui coûte quelque chose à l'individu.
Remarque : le mot « travail » se dit labor en latin. On retrouve cette racine à la fois dans le mot « laborieux », mais aussi dans le mot « labeur » ou « labourer ».

Le travail comme outil de libération

1. Travailler pour être libre

Il semble y avoir un paradoxe dans l'idée de « gagner sa vie » par le travail : comment peut-on affirmer que l'on « gagne » quelque chose, alors que l'on perd surtout beaucoup de temps et toute son énergie dans le travail ? 


Il ne faut pas réduire le travail au fait de gagner de l'argent. À l'origine, le travail reste une activité : 

  • consciente : elle correspond à un choix que l'on fait en vue d'une fin que l'on se donne : le travail résulte donc, par définition, d'un acte libre ;

  • intelligente : je ne travaille pas « au hasard », je me donne une méthode qui me permettra de parvenir à mes fins ;

  • libératrice : il s'agit pour l'homme de s'émanciper du joug de la nature.

Le travail comme praxis

1. La technique

Le mot « technique » vient du grec technè, qui signifie « production » ou « fabrication matérielle ».
Les penseurs de l'Antiquité distinguent :

  • la poïesis, c'est-à-dire la chose produite par la technique et le travail des hommes ;

  • la praxis, c'est-à-dire la façon dont le travail modifie en retour celui qui travaille.

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?