Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Le langage - Cours et exercices de Philosophie, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Philosophie?

Pour revoir le chapitre "Le langage". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des saynètes, des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

Le langage

1. Définition du langage

Un langage est un code ou ensemble de signes formant un système, au travers duquel on organise son maniement. Le but du langage est d'établir une communication. Il est un déterminant de la vie en société.

Le langage et la communication

1. Un outil de communication

Pris au sens large, un langage a pour fonction de transmettre un message.

On peut ainsi parler de « langage du corps » pour désigner les maladies, les émotions, ou de langage des animaux.


On qualifie ces modes d'expression de « langage pré-verbal » pour les distinguer du « langage verbal », c'est-à-dire de la parole mobilisant un système linguistique.

Mais il ne faut pas s'y tromper, et en toute rigueur, on devrait distinguer le langage des autres modes de communication : le langage est un système codé de signes, qui nécessitent des facultés d'abstraction.

En quelque sorte, le langage comme « langue » est une monnaie d'échange : en soi, il n'est rien. Il représente quelque chose d'autre que lui, et donne à penser cette chose autre, à un tiers qui l'écoute.

L'origine des langues

1. Un langage naturel ?

Depuis Aristote, il semblait évident aux philosophes que « parler » était naturel à l'être humain. Mais après la découverte des Amériques, les philosophes ont commencé à s'interroger sur la nature, précisément, sur ce qu'on appelait « naturel ». Ces êtres humains qui semblaient vivre naturellement, n'en possédaient pas moins une sorte de langage. Était-on en droit de les considérer comme inférieurs à des hommes, s'ils parlaient ? Leur langage était-il « naturel », par opposition aux langues européennes, dites « civilisées » ? Ou encore, ne peut-on pas trouver la trace, en tout être humain quel qu'il soit, d'un langage naturel indépendant de la société dans laquelle il vit? 

Langage et mensonge

1. Le mensonge

Par « mensonge », on entend une affirmation contraire à la vérité, dans l'intention de tromper.
Le mensonge présente donc :

  • un caractère positif (il est une parole « affirmée », et non un silence),

  • un caractère intentionnel (j'ai l'intention de tromper, je VEUX tromper, je ne fais pas une simple erreur),

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?