Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux - Cours et exercices d'Histoire, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Histoire?

Pour revoir le chapitre "Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux

La fin de la guerre froide en 1991 laisse place à un nouvel ordre international. Durant une décennie les États-Unis diffusent leurs valeurs et jouent le rôle de gendarmes du monde. 

Un monde mutlipolaire, nouvelles conflictualités et coopération internationale

1. 1991-2001, un nouvel ordre mondial dominé par les États-Unis

a. L’hyperpuissance américaine

Après l’éclatement de l’URSS en 1991, les États-Unis demeurent la seule grande puissance  capable de dominer la scène internationale. On parle alors d’hyperpuissanceaméricaine.

Les États-Unis veulent maintenir la paix et la stabilité, ils se posent en défenseurs du monde libre. Ils cherchent à diffuser la démocratie et l’économie de marché, en jouant le rôle de gendarmes du monde quand leurs intérêts sont menacés. 

En 1991, l’invasion du Koweït par l’Irak de Saddam Hussein, pousse les États-Unis, avec l’aval de l’ONU, à intervenir à la tête d’une coalition militaire internationale. Cette première guerre du Golfe montre la puissance des États-Unis et leur volonté de renforcer le multilatéralisme.

b. L'essor de la démocratie et des conflits

En 1991, les sanctions américaines et occidentales, ainsi que l’action de l’ANC, provoquent la chute du régime d’Apartheid en Afrique du Sud. Nelson Mandela est élu président de la République Sud-africaine en 1994.
À partir de 1992, Bill Clinton le nouveau président des États-Unis, veut élargir le cercle des nations démocratiques : il pratique la politique de l'enlargement. Ainsi, les interventions militaires, au nom du droit d’ingérence, se succèdent, en Somalie en 1992-1993, en Haïti en 1994. Les États-Unis interviennent également dans le règlement du conflit israélo-palestinien et parviennent aux accords d’Oslo entre l’OLP de Yasser Arafat et le premier ministre Yitzhak Rabin en 1993.

Les derniers avis

E.
Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?