Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

La France : une nouvelle place dans le monde - Cours et exercices d'Histoire, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Histoire?

Pour revoir le chapitre "La France : une nouvelle place dans le monde". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

La France de 1945 aux années 70

La fin de la Seconde Guerre mondiale marque un tournant majeur pour la France. Le conflit modifie en profondeur ses institutions et sa place dans le monde et en Europe.

La IVe République entre décolonisation, guerre froide et construction européenne

1. La IVe République dans la guerre froide (1946-1958)

a. Une naissance difficile

À la fin de la guerre les Français ne veulent pas revenir à la IIIe République. Après des débats importants sur la nature des futures institutions, qui entraînent la démission du général de Gaulle, la constitution de la IVe république est finalement approuvée lors d'un second référendum. Ce dernier est marqué par une très forte abstention, en octobre 1946.

La constitution établit un régime parlementaire dans lequel l’Assemblée nationale dispose des pouvoirs les plus importants. Le pouvoir exécutif est détenu par le président du Conseilqui est investi par l’Assemblée nationale, qui le contrôle dans son action.

La vie politique est dominée par le Tripartisme, dans lequel les communistes (PCF), les socialistes (SFIO) et les centristes du MRP s’entendent pour former un gouvernement.

b. La politique atlantiste de la France

En 1945, la France ne participe pas aux grandes conférences qui décident du sort de l’Allemagne. Néanmoins, elle y est associée grâce au Royaume-Uni. Elle parvient à obtenir un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU et une zone d’occupation en Allemagne.
Bien que conservant son indépendance nationale, la France mène une politique atlantiste, en s’alignant sur les États-Unis. Elle accepte l’aide du plan Marshall en 1947 et intègre l’OTAN en 1949. Ce positionnement entraîne l’opposition des communistes et l’exclusion des ministres du PCF du gouvernement ce qui marque la fin du Tripartisme en 1947.

Les débuts de la Ve République, crise algérienne, indépendance nationale et modernisation du pays

1. Les débuts de la V république et le règlement de la crise algérienne

a. Un nouvelle constitution

La nouvelle constitution doit concilier deux conceptions des institutions. D'une part, les principes d'un régime présidentiel défendus dès 1946 par de Gaulle dans le discours de Bayeux. D'autre part, l’attachement au régime parlementaire d’une partie de la classe politique. La nouvelle constitution est donc un texte de compromis. Cependant, les débats sont  vifs et la gauche dénonce les risques de dictature.

Charles de Gaulle présente le projet de Constitution aux Français lors d'une cérémonie officielle, organisée place de la République le 4 septembre 1958. La Constitution est adoptée à une très large majorité par référendum le 28 septembre 1958. De Gaulle est élu premier président de la Ve République par collège électoral en décembre 1958, après les élections législatives.

Charles de Gaulle présente le projet de Constitution aux Français lors d'une cérémonie officielle, organisée place de la République le 4 septembre 1958. La Constitution est adoptée à une très large majorité par référendum le 28 septembre 1958. De Gaulle est élu premier président de la Ve République par collège électoral en décembre 1958, après les élections législatives.

b. Un nouveau régime

Ce texte renforce considérablement les pouvoirs du président de la République. Il est élu pour 7 ans et doté de prérogatives importantes : recours au référendum, droit de dissolution de l'Assemblée, droit de prendre des mesures exceptionnelles en cas de menaces graves (article 16), nomination du Premier ministre, chef des armées, etc.

Le gouvernement dirigé par le Premier ministre de conduire la politique de la nation, partage l'initiative des lois avec le Parlement. 

Les derniers avis

E.
Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?