Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

La Seconde Guerre mondiale - Cours et exercices d'Histoire, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Histoire?

Pour revoir le chapitre "La Seconde Guerre Mondiale". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices interactifs

Les notions abordées :

La Seconde guerre mondiale

La Seconde Guerre mondiale débute en Europe le 1er septembre 1939. Elle va progressivement s’étendre à tous les continents. Elle oppose deux camps animés par des idéologies radicalement différentes. Les Alliés luttent pour la démocratie et la liberté, alors que les pays de l’Axe cherchent à se partager et à dominer le monde.

Un conflit planétaire marqué par les violences et le génocides des juifs et des Tsiganes

1. Le plus vaste conflit de l'histoire

a. Un conflit d’une étendue exceptionnelle

La Seconde Guerre mondiale mobilise la quasi-totalité de la planète. Elle oppose les forces de l'Axe aux Alliés. Elle débute dès 1937 en Asie et en septembre 1939 en Europe, elle se termine en septembre 1945 avec la capitulation du Japon.
Fait unique dans l'histoire : aucun continent habité n'est exclu du conflit, en raison de la dimension des empires européens (France, Royaume-Uni) et de l'importance des forces de présence. 
Des opérations militaires se déroulent en Europe, en Afrique du Nord, au Moyen Orient, en Asie et en Océanie; des combats ont lieu sur terre, dans les airs, en mer (Atlantique, Pacifique, etc.).

b. Les phases de la guerre

De 1939 à 1941, les pays de l’Axe connaissent une expansion importante. En Europe, suite aux victoires remportées face à la Pologne, au Danemark, à la Norvège, aux Pays-Bas, à la Belgique, à la France, à la Yougoslavie et à la Grèce, le continent est presque totalement dominé par l’Allemagne et ses alliés. En Asie, le Japon, qui a réalisé dès 1937 l’invasion de la Mandchourie, poursuit ses conquêtes dans le Pacifique. 
De 1941 à 1942, bien que les victoires de l’Axe se poursuivent, un basculement s’opère dans le rapport de forces. En effet, l’échec de l’invasion du Royaume-Uni par l’Allemagne, la décision d’Hitler d’envahir l’URSS à partir de 22 juin 1941 avec l'opération Barbarossa et, l’entrée en guerre des États-Unis après l’attaque de Pearl Harbor par le Japon le 7 décembre 1941, modifient la nature du conflit. 

La France dans la guerre

1. La défaite française

a. La drôle de guerre

La France déclare la guerre à l’Allemagne nazie le 3 septembre 1939, suite à l'invasion de la Pologne. Cependant, les troupes françaises ne profitent pas de l’avantage numérique qu’elles ont sur la Wehrmacht, cette dernière étant dans sa grande majorité occupée à envahir la Pologne.L’État-major adopte une stratégie défensive et ne prend pas d’initiative majeure. Les troupes mobilisées patientent derrière la ligne Maginot. Cette période de « drôle de guerre », d'après l’expression de Roland Dorgelès prend fin le 10 mai 1940 avec l'invasion allemande.

 

b. La débâcle militaire

L’armée allemande contourne les défenses françaises à l’est en attaquant les Pays-Bas et la Belgique.
La tactique de la Blitzkrieg (guerre-éclair) permet à la Wehrmacht d’enfoncer les lignes des armées adverses et de remporter des succès rapides. 
Les troupes françaises et britanniques sont mises en déroute en trois semaines. Les combats se soldent par 95 000 morts et 200 000 blessés du côté français.
Cette défaite militaire entraîne la débâcle des forces militaires et l’Exode de 7 à 8 millions de civils, sur les routes de France pour fuir l’avancée nazie.

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours et exercices d'Histoire en Terminale Générale - Fragilité des démocraties, totalitarismes et Seconde Guerre mondiale (1929-1945)

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?