Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

L’Union européenne, un espace plus ou moins ouvert sur le monde - Cours et exercices de Géographie, Terminale Générale

Votre enfant est en classe de Terminale et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Géographie?

Pour revoir le chapitre "L’Union européenne, un espace plus ou moins ouvert sur le monde". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices interactifs.

Les notions abordées :

L'Union européenne, un espace plus ou moins ouvert sur le monde

L'UE est l'un des pôles majeurs de la mondialisation. Elle a une place décisive dans les échanges internationaux. Elle est notamment le 1er commercial dans le monde et, avec la Chine et les États-Unis, l'Union européenne représente 45 % du commerce de biens. 

Étude de cas : L'Allemagne, une puissance européenne aux territoires inégalement intégrés dans la mondialisation

1. L’Allemagne, la première puissance européenne

a. Une population importante

L’Allemagne est, depuis la réunification en 1990, l’État européen le plus peuplé, si on ne tient pas compte de la Russie. La population allemande s’élève à près de 83 millions d’habitants en 2019.

b. Une situation privilégiée en Europe

Le territoire allemand, de taille plutôt réduite, environ 357 400 km2, occupe une place privilégiée au cœur de l’Europe. C'est un carrefour entre l’Europe de l’Est et de l’Ouest, entre la Scandinavie et la Méditerranée. Il a des frontières communes avec 9 États européens : la France ; la Belgique ;​ la Suisse ; le Luxembourg ; la Pologne ; l'Autriche ; les Pays-Bas ; le Danemark et la République tchèque.
L’Allemagne dispose également de deux façades maritimes au nord, ouvrant sur la mer Baltique et sur la mer du Nord.

L'Union européenne, un espace plus ou moins ouvert sur le monde

1. L’UE, un espace fortement intégré dans la mondialisation

a. Une forte intégration économique

L’Union européenne est l’une des trois aires de puissance dans le monde avec l’Amérique du Nord et l’Asie orientale. Elle réalise environ 21 % du PIB mondial derrière les États-Unis.

L’UE est le 1er pôle commercial dans le monde, elle réalise un peu plus du tiers des échanges mondiaux. Elle représente également un quart des exportations mondiales. Cependant, plus des deux tiers de ces échanges se font entre États européens. Elle se classe derrière la Chine pour les exportations vers le reste du monde, et dégage un important excédent commercial.
Parmi ses exportations les plus importantes, l’UE peut compter sur une industrie moderne et diversifiée. Cette dernière réalise environ 20 % de la production mondiale, tandis que le secteur tertiaire européen représente 30 % des services vendus dans le monde. Le secteur primaire se porte très bien puisque l'UE est la première puissance agricole mondiale.
L’Union européenne est également une puissance financière, bien que le départ du Royaume-Uni et de la City réduise son importance. Toutefois, les bourses européennes, Paris et Francfort, sont des places financières importantes. Et l’Euro est la deuxième monnaie internationale derrière le dollar. Cela peut expliquer pourquoi l’UE est l'un des premiers pôles émetteurs et récepteurs d’investissements directs à l’étranger (IDE) dans le monde.

b. Un rôle politique encore limité

Plusieurs pays de l’UE jouent un rôle politique international de premier plan. Pour exemple, la France est l'un des 5 membres permanents au Conseil de sécurité des Nations Unies.
L'Italie, l’Allemagne et la France sont trois pays de l’UE, membres du G7, ils sont également membres du G20 avec l’UE.
Cependant, les désaccords sont fréquents entre les membres de l’UE. Les États de l’UE ne parviennent pas à établir une politique commune en matière de défense et restent très dépendant des États-Unis. 
Malgré ce handicap, l’Union européenne tente de peser dans les décisions internationales. Toutefois, il n’existe pas de politique étrangère commune, car chaque État conserve une entière souveraineté dans la conduite de sa politique étrangère. Néanmoins, le traité de Maastricht signé en 1992, a instauré une politique étrangère et de sécurité commune (PESC). Elle consiste avant tout à coordonner les politiques étrangères des États membres. La plupart des décisions concernant la PESC sont prises à l’unanmité.

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours et exercices de Géographie en Terminale Générale - L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?