Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

La tragédie et la comédie au XVIIe siècle : Le Classicisme - Cours et exercices de Français, Seconde

Contenu du chapitre :

Dans ce chapitre, votre enfant va pouvoir revoir l’ensemble du programme Français 2de portant sur La tragédie et la comédie au XVIIe siècle : Le Classicisme. En effet votre enfant va pouvoir revoir la littérature à l'époque des Lumières. Des exercices l’aideront dans son apprentissage.

Votre enfant est en 2de et vous souhaitez l'aider à progresser en Français ?

Pour revoir le chapitre "La tragédie et la comédie au XVIIe siècle : Le Classicisme", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices . Le degré de difficulté des exercices proposés s’adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

Notions abordées :

- La comédie classique

- La tragédie classique

Les notions abordées :

La tragédie classique

La tragédie antique est pratiquée par les Grecs et les Romains. Dans un souci de renouer avec la tradition antique, les dramaturges français du XVIIe siècle vont faire renaître la tragédie, en lui appliquant des règles de composition strictes. Deux auteurs français contribuent au rayonnement de la tragédie classique : Pierre Corneille (1608-1686), Jean Racine (1639-1699). Nicolas Boileau en a fixé les règles dans sa Poétique (1674), inspirée d’Aristote.

1. Principes de la tragédie classique

a. Imiter la tragédie antique

Chez les Grecs et les Romains, la tragédie oppose souvent les humains aux dieux. Ils subissent une fatalité et doivent en tirer une leçon. Dans la tragédie du XVIIe siècle, les hommes sont face à leur destin, ils doivent souvent faire des choix difficiles : ce sont les dilemmes. Ainsi, les dramaturges classiques reprennent les mythes grecs, mais les adaptent aux préoccupations de leur siècle.

b. Le héros tragique

Les héros de tragédie n’appartiennent qu’aux hautes sphères : rois, empereurs, reines, etc. Souvent, ils sont confrontés à des conflits familiaux (Britannicus) ou religieux (Polyeucte). Le héros tragique doit s’illustrer par la grandeur de ses actes.

La comédie classique

Au XVIIe siècle, la comédie se renouvelle en profondeur, tout en puisant dans la tradition. Molière est le principal représentant de la comédie au XVIIe siècle. Il s’est illustré dans des genres variés de comédies, le plus souvent à des fins satiriques.

1. Principes de la comédie classique

a. Sources antiques et populaires

La comédie classique s’inspire de l’Antiquité, notamment de Plaute et Aristophane. L’Avare, par exemple, imite La Marmite de Plaute. Mais la comédie classique subit aussi l’influence de la farce, genre en vogue depuis le Moyen Âge qui fait intervenir de nombreux jeux de scène, propres à amuser le public. Il faut enfin citer l’influence de la Commedia dell'arte qui nécessite de la part des acteurs le sens de l’improvisation à partir de petits scénarios. Toutes ces sources de la comédie classique mettent souvent en scène le rapport maître/valet.

Les derniers avis

E.
Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?