Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Les tournures de phrase - Cours et exercices d'Espagnol, Seconde

Votre enfant est en classe de seconde et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en espagnol ?  Pour revoir le chapitre "Les tournures de phrase". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s'adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l'aider à progresser.

Les notions abordées :

La négation « no solo... sino (que) también »

La négation « No solo... sino (que) también » (non seulement... mais aussi/ encore...) s'emploie pour marquer une opposition ou une correction en additionnant un nouvel élément.

Exemple : No solo es guapo, sino también inteligente. → Non seulement il est beau, mais aussi intelligent.

La traduction de « on »

On peut traduire « on » de plusieurs façons en espagnol, selon ce que l'on veut dire :

On = se + verbe à la 3e personne pour exprimer une généralité.
Exemple : Aquí se habla español. → Ici, on parle espagnol.

On = verbe à la 3e personne du pluriel quand le sujet est très indéterminé.
Exemple : Dicen que estaba muy enamorado de su mujer. → On dit (la rumeur) qu'il était très amoureux de sa femme.

L'expression « passer son temps à »

L'expression « passer son temps à » insiste sur l'action et est rendue en espagnol par : pasarse + indication de temps + gérondif.

Exemple :
 Me paso el tiempo trabajando. → Je passe mon temps à travailler.

Attention ! L'adjectif possessif français est traduit par un article défini.

L'action dans son déroulement

Estar + gérondif exprime l'action en train de se réaliser

L'action est en train de se dérouler (cela correspond au « be + -ing » anglais).

Exemples:
Pablo est en train de parler à sa mère. → Pablo está hablando con su madre. (hablar)
Elisa écrit la leçon. → Elisa está escribiendo la lección. (escribir)
Marta regarde la télé. → Marta está viendo la tele. (ver)

L'obligation personnelle et impersonnelle

L'obligation personnelle

Lorsque l'on parle d'obligation personnelle, cela concerne un sujet précis, connu et identifié. Il y a différentes façons de l'exprimer en espagnol :
  • Tener que + infinitif (devoir)
  • Deber + infinitif (devoir)
  • Haber de + infinitif (devoir)
  • Ser preciso que + subjonctif (être nécessaire que)
  • Ser necesario que + subjonctif (être nécessaire que)
  • Hacer falta que + subjonctif (être nécessaire que)
Exemples :
Tengo que ir a clase. → Je dois aller en cours.
Han de venie mañana. → Ils doivent venir demain.
Es necesario que aprendamos la lección. → Il faut que nous apprenions la leçon.

L'expression de l'opposition

Pour indiquer une opposition simple, on utilise pero (« mais »).
Exemple : Marta está cansada, pero sigue hablando. → Marta est fatiguée mais elle continue de parler.

Pour marquer une opposition forte, on utilise en cambio (« en revanche ») ou mientras que (« alors que », « tandis que »).
Exemple : Unos alumnos se sentaron, mientras que otros permanecieron de pie. → Quelques élèves s'assirent alors que d'autres restèrent debout.

Autres connecteurs exprimant l'opposition

L'expression de la concession

La concession se traduit par :
  • aunque + indicatif = Bien que + subjonctif
Exemple : Aunque estoy indignada, tengo esperenzas. → Bien que je sois indignée, j'ai de l'espoir.
  • aunque + subjonctif = même si + indicatif

La simultanéité : Al + infinitif

Al + infinitif

Exprimer la simultanéité de deux actions

Al + infinitif indique que deux actions ont lieu au même moment. L'expression équivaut à « cuando » + verbe conjugué.

Exemples :
  • Al Volver a clase en septembre, vi a Ana. (= Cuando volví a clase...) → En revenant en cours en septembre, j'ai vu Ana.

L'habitude avec « Soler + infinitif »

« Soler » exprime l'habitude, la fréquence.

On pourra donc l'employer pour traduire « avoir l'habitude de ».

Il n'est couramment employé que : 
  • au présent de l'indicatif (suelo, sueles, suele, solemos, soléis, suelen) et du subjonctif (suela, suelas, suela, solamos, soláis, suelan)

Une traduction de « depuis » : « desde hace»

La préposition « depuis » se traduit en espagnol par « desde hace ».

« Desde hace » est suivi d'un complément de temps et s'emploie pour indiquer une quantité de temps, une durée (contrairement à « desde » qui désigne le point de départ, le moment où l'action commence).
Exemple : Vivo en París desde hace 5 años. → J'habite à Paris depuis 5 ans.

Attention !  Si la phrase est au passé, le verbe « hacer » se conjugue à l'imparfait.

Les équivalents de « il y a » : « hay » et « hace »

« Il y a » se traduit par : 

Le verbe « haber » à la 3e personne du singulier, qui est conjugué au temps souhaité afin d'indiquer l'idée d'une distance, d'une quantité ou d'une présence.
La forme impersonnelle du verbe « haber » au présent est « hay ». 
Exemple : Hay tres invitados en mi casa. → Il y a trois invités chez moi.

Les tournures affectives du type « gustar »

Le verbe « gustar » signifie « aimer quelque chose » en espagnol. Il fonctionne comme le verbe « plaire » en français. Dans ce sens, il ne se conjugue qu'à la 3e personne du singulier et du pluriel : gusta et gustan.

On ne l'accorde pas avec la personne qui aime, mais avec ce qui est aimé.
Exemple : Ces chaussures me plaisent. → Me gustan estos zapatos.

Lorsque « gustar » est suivi d'un nom singulier ou d'un infinitif, on conjugue au singulier : « gusta ».

Lorsque « gustar » est suivi d'un nom pluriel, on conjugue au pluriel : « gustan ».

La traduction de « c'est... qui » / « c'est... que »

Les tournures « c'est... qui », « c'est... que » permettent de mettre en valeur un élément précis de la phrase.

La traduction de « c'est »

« C'est » se traduit par le verbe « ser ».
Exemple : C'étaient eux les coupables. → Eran ellos los culpables.

Le verbe ser doit être conjugué au temps qui convient et s'accorder avec le sujet réel de la phrase.

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours et exercices d'Espagnol en Seconde - La phrase

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?