Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Voter, une affaire individuelle ou collective ? - Cours et exercices de SES, Première Générale

Votre enfant est en classe de première et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en SES ? Pour revoir le chapitre "Voter, une affaire individuelle ou collective ?". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s'adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée afin de l'aider à progresser.

Les notions abordées :

Comment expliquer le vote et l'abstention ?

Introduction : Comment mesurer la participation électorale ?

Depuis 1848 et la première désignation d'un représentant au suffrage universel direct, le droit de vote a connu un élargissement progressif :
  • 1944 : droit de vote des femmes ;
  • 1974 : abaissement de la majorité électorale de 21 ans à 18 ans ;
  • 1992 : droit de vote des ressortissants de l'Union européenne aux élections municipales et européennes.
Cependant, cet élargissement du vote à des catégories toujours plus nombreuses exclut encore les mineurs de moins de 18 ans, les étrangers hors UE, les adultes sous tutelles ou curatelles, les personnes privées de leurs droits civils et politiques, comme les détenus, par exemple.
Parmi les citoyens qui ont le droit de vote, tous ne participent pas aux élections et aux votations. D'une part, malgré une inscription systématique sur les listes électorales depuis le début des années 2000, tous les citoyens ne sont pas inscrits correctement. Certains électeurs sont inscrits dans une commune alors qu'ils ont déménagé, par exemple. De plus, sur les 47 millions d'inscrits sur les électorales, tous ne votent pas. Enfin, parmi les votants, certains électeurs ne se prononcent pas pour un candidat, mais préfèrent voter blanc (ne mettre aucun bulletin dans l'enveloppe) ou nul (mettre un bulletin non valide dans l'enveloppe).

...

Comment expliquer la volatilité électorale ?

Introduction : Qu'est-ce que la volatilité électorale ?

Depuis l'arrivée au pouvoir des socialistes en 1981, la vie politique française est marquée par une succession d'alternances politiques. Les alternances successives se sont accompagnées d'une volatilité électorale prenant principalement deux formes :
  • L'intermittence du vote : les électeurs ne votent pas à toutes les élections. Par exemple : un même électeur peut choisir de voter aux Présidentielles et de s'abstenir aux législatives qui suivent ;
  • Le changement de préférences électorales : les préférences partisanes des électeurs sont variables. Par exemple : un même électeur peut voter à gauche pour les Présidentielles et pour l'extrême droite aux Législatives.
La volatilité électorale s'explique par un affaiblissement de l'influence des variables lourdes, mais également par un développement du vote sur enjeu.

I- L'affaiblissement des variables lourdes
A- Une recomposition des variables sociales

...

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours et exercices de SES en Première Générale - Science politique

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?