Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Métropoles et colonies - Cours et exercices de Histoire, Première Générale

Votre enfant est en classe de première et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Histoire ?  Pour revoir le chapitre "Métropoles et colonies". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s'adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée afin de l'aider à progresser.

Les notions abordées :

La colonisation sous la IIIe République

La IIIe République va renouer avec la colonisation. La France mène une politique coloniale active et constitue un vaste empire colonial. Cette expansion a des effets considérables sur les relations que la France entretient avec les autres puissances européennes et dans les territoires colonisés.

...

La politique coloniale de la IIIe République

1. Les facteurs de la colonisation
a. Les arguments favorables à la colonisation

En 1885, Jules Ferry dans un discours à la Chambre des députés présente les principales motivations qui expliquent l'expansion coloniale menée par la IIIe République.
Il s'agit de causes économiques. Les colonies doivent fournir les matières premières et les débouchés nécessaires à l'économie française en pleine expansion.
Il s'agit aussi de causes humanitaires. L'homme blanc a un devoir, il doit apporter la « civilisation » aux populations indigènes considérées comme inférieures.
La colonisation se présente aussi comme un facteur de puissance nationale, après la défaite face à la Prusse (1870 - 1871), elle est un moyen d'affirmer la puissance française. La colonisation permet de développer le nationalisme et de renforcer la présence stratégique de la France dans le monde.

b. Une politique coloniale débattue

Le colonialisme est largement soutenu en France. Le « parti colonial » est créé en 1892 et regroupe des députés de sensibilités politiques différentes mais tous favorables à la colonisation.
Certains hommes politiques, peu nombreux, s'opposent à la colonisation. Clémenceau, par exemple, met en avant l'effort militaire que cette politique implique et conteste la notion de « races supérieurs, races inférieures ».

Le fonctionnement de l'empire colonial français

1. La diversité et l'unité de l'empire colonial français
a. Des statuts différents

Dans l'empire français, les territoires ont des statuts différents. L'Algérie est un ensemble de départements français, elle est considérée comme la continuité du territoire national sur l'autre rive de la Méditerranée. C'est le principale colonie de peuplement.
La Maroc, la Tunisie et les territoires de l'Union indochinoise sont des protectorats. Des dirigeants locaux restent en place, mais la France assure la politique étrangère, les questions militaires et économiques.
L'Afrique-Occidentale française (AOF), Afrique-Equatoriale française (AEF) et Madagascar sont des colonies sous administration directe du ministère des colonies. 

b. Une gestion similaire

Dans les faits, la politique des autorités n'est pas très différente d'un territoire à l'autre.
Les possessions françaises sont toutes dirigées par un représentant de l'autorité française, à la tête d'une administration. Les populations colonisées sont très peu associées à la direction de leur territoire.

...

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours et exercices de Histoire en Première Générale - La Troisième République avant 1914 : un régime politique, un empire colonial

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?