Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

La Révolution française et l'Empire : une nouvelle conception de la nation - Cours et exercices de Histoire, Première Générale

Votre enfant est en classe de première et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en Histoire ? Pour revoir le chapitre "La Révolution française et l'Empire : une nouvelle conception de la nation". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s'adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée afin de l'aider à progresser.

Les notions abordées :

La Révolution française

A partir de 1789, la France connaît une vague révolutionnaire sans précédent, qui met fin à l'absolutisme et à « l'Ancien régime ». Cette révolution ouvre une période d'instabilité politique et de troubles populaires qui dure jusqu'en 1799.

Comment les Français mettent-ils fin à une organisation sociale et à un régime politique vieux de plusieurs siècles ?

La France dans la tourmente révolutionnaire (1789 - 1799)

1. 1789, la fin de la monarchie absolue
a. L'échec des Etats généraux

Le 5 mai 1789, Louis XVI convoque les Etats généraux. Le roi espère que les députés des trois ordres accepteront de voter de nouveaux impôts.
Les députés du tiers état, déçus par les propositions royales proclament « Assemblée nationale », le 17 juin 1789.
Le roi ferme la salle où ils se réunissent. Ils se regroupent alors la salle du Jeu de paume le 20 1789 et font le serment de ne pas se séparer avant d'avoir rédigé une constitution pour la France.
Le 9 juillet 1789, le roi cède et invite les députés de la noblesse et du clergé à se joindre à ceux du tiers état pour former une « Assemblée nationale constituante ».

b. La révolte des Parisiens
Au début de l'été 1789, la tension à Paris est de plus en plus vive. Les bourgeois de Paris s'emparent du pouvoir municipal et créent la Commune de Paris. Ils forment une garde nationale pour assurer la sécurité de la ville. Le 14 juillet 1789, les Parisiens prennent la Bastille. Louis XVI, effrayé, accepte de porter la cocarde tricolore.

...

Le Consulat et l'Empire, l'héritage révolutionnaire

1. Napoléon Bonaparte, l'affirmation d'un pouvoir personnel autoritaire (1799 - 1804)
a. Le Consulat

Le 9 novembre 1799, Napoléon Bonaparte, avec l'appui de dirigeants politiques, prend le pouvoir par un coup d'état. C'est la fin du Directoire et la naissance du Consulat. La nouvelle constitution maintient la république et le drapeau tricolore. Bonaparte est nommé 1er consul pour 10 ans. Il détient l'ensemble du pouvoir exécutif et une partie du pouvoir législatif. Bonaparte profite de sa popularité pour demander par plébiscite à devenir consul à vie en 1802.

b. La réorganisation de la France

Bonaparte met en place une administration centralisée. Les ordres partent du chef et les informations remontent vers lui. Il nomme dans chaque département des préfets.
Un concordat est signé avec le pape en 1801. Le pape renonce aux biens du clergé français mais l'Etat reconnaît l'autorité du pape sur l'Eglise française.
En 1800, la Banque de France est fondée, elle reçoit le monopole de l'émission de monnaie. En 1803, le franc germinal est créé.

...

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours et exercices de Histoire en Première Générale - L'Europe face aux révolutions

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?