Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Le XVIe siècle - Cours et exercices de Français, Première Générale

Votre enfant est en classe de première et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en français? Pour revoir le chapitre "Le XVIe siècle". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s'adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée afin de l'aider à progresser.

Les notions abordées :

La Renaissance et l'Humanisme

I. La Renaissance

Le terme « Renaissance » a été utilisé par l'historien Jules Michelet au XIXe siècle pour désigner le XVIe siècle, pour évoquer la réapparition du fond littéraire et philosophique de l'Antiquité, mis à jour sous l'angle de la vie et de la société du XVIe siècle. La culture antique « renaîtrait » donc à ce moment.
Certains critiques ont également mis en avant durant le XVIe siècle le phénomène de la Réforme, afin de marquer la spécificité de cette période en proie au doute. La date de 1517 serait la rupture entre le Moyen-Âge et l'époque moderne : Luther affiche le 31 octobre 1517 sur la porte de l'église de Wittenberg en Saxe ses 95 thèses où il dénonce les scandales de l'Eglise de son temps, tels que l'achat du pardon par les fidèles et l'excès de richesse de la papauté. Il critique surtout l'ignorance des fidèles, qui ne comprennent pas les textes saints écrits en latin qu'ils doivent cependant apprendre par cœur. C'est donc aussi un combat de l'esprit critique contre l'ignorance.

...I. La Renaissance

Le terme « Renaissance » a été utilisé par l'historien Jules Michelet au XIXe siècle pour désigner le XVIe siècle, pour évoquer la réapparition du fond littéraire et philosophique de l'Antiquité, mis à jour sous l'angle de la vie et de la société du XVIe siècle. La culture antique « renaîtrait » donc à ce moment.
Certains critiques ont également mis en avant durant le XVIe siècle le phénomène de la Réforme, afin de marquer la spécificité de cette période en proie au doute. La date de 1517 serait la rupture entre le Moyen-Âge et l'époque moderne : Luther affiche le 31 octobre 1517 sur la porte de l'église de Wittenberg en Saxe ses 95 thèses où il dénonce les scandales de l'Eglise de son temps, tels que l'achat du pardon par les fidèles et l'excès de richesse de la papauté. Il critique surtout l'ignorance des fidèles, qui ne comprennent pas les textes saints écrits en latin qu'ils doivent cependant apprendre par cœur. C'est donc aussi un combat de l'esprit critique contre l'ignorance.

...

Les conflits religieux et problèmes sociaux

Le bel idéal de l’humanisme et de la Renaissance va être brisé par l’instabilité politique qui traverse l’Europe à partir des années 1540. Les conflits religieux se multiplient et vont marquer la littérature de cette période.

1. Émergence et affirmation du protestantisme

En 1517, le moine Martin Luther (1483-1546) publie ses 95 thèses qui dénoncent les abus de l’Église catholique. Selon lui, la lecture et la compréhension de la Bible ne doit pas être l'exclusivité du clergé : tous les chrétiens doivent pourvoir comprendre le texte saint, ce qui passe par sa traduction en langue vulgaires. Son idée se répand et la religion protestante se développe d’abord dans les régions allemandes.
En 1536, Jean Calvin (1509-1564) publie L’Institution de la pensée chrétienne qui prolonge les thèses de Luther. Le calvinisme propose de s’affranchir du dogme et de la pratique catholique : on ne croit pas en la communion (présence réelle du Christ dans l’hostie), on ne voue pas de culte à la Vierge Marie ni aux saints.

...

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?