Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Le fantastique - Cours et exercices de Français, Première Générale

Votre enfant est en classe de première et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en français? Pour revoir le chapitre "Le fantastique". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s'adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée afin de l'aider à progresser.

Les notions abordées :

Le fantastique : procédés et fonctions

1. Caractéristiques

a. Définition

Avant d’être assimilé à un registre littéraire, le fantastique est un genre qui se définit par le surgissement d’un fait étrange voire irrationnel dans un cadre spatio-temporel réaliste. La nature même du fantastique est de laisser le personnage et parfois même le lecteur dans une indécision quant à l’événement étrange. Y-a-t-il une explication rationnelle ou irrationnelle ? La réalité est-elle ce que l’on voit ?

b. Le fantastique et le merveilleux

Le fantastique se différencie du merveilleux car le merveilleux entraîne le lecteur dans une cadre non réaliste, dans un espace imaginaire, celui d’un autre monde. De plus, le fantastique et le merveilleux n’ont pas la même visée. Le fantastique cherche à inquiéter le lecteur alors que le merveilleux suscite l’intérêt sans que soient discutés les événements merveilleux qui sont attendus par le lecteur et qui n’étonnent pas les personnages eux-mêmes.

...

Le mythe du vampire dans la littérature fantastique

Le vampire est à l’origine une créature féminine : la strige de la mythologie est une créature démoniaque mi-femme, mi-oiseau ; la goule des Mille et une nuits. Elles séduisent les hommes pour mieux se nourrir de leur énergie vitale. À cet égard, les réécritures cinématographiques du genre font varier la figure de la femme démoniaque. Elles annoncent la « vamp », femme fatale des films américains de l’entre-deux-guerres. Du Moyen Age au XVIIIe siècle, les vampires sont considérés comme des êtres essentiellement maléfiques et mauvais. Mais à l’époque romantique, la force de séduction de ces créatures se mêle à leur perversité et leur dangerosité. Tel est le cas de Clarimonde, « l’héroïne » de La Morte amoureuse (1836) de Théophile Gautier.

b. Être de fascination et de répulsion

Le vampire est un être imaginaire satanique et fantastique, à l’apparence de l’homme, popularisé par les légendes balkaniques du XVIIIe siècle. Sa voix grave, ses canines acérées et son teint livide font de lui une créature de l’ombre qui inquiète et suscite la curiosité.

...

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?