Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Le comique - Cours et exercices de Français, Première Générale

Votre enfant est en classe de première et vous souhaitez l'accompagner dans sa réussite en français? Pour revoir le chapitre "Le comique". Bordas soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s'adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée afin de l'aider à progresser.

Les notions abordées :

Le comique du XVIIe au XXe siècle

Le comique est ce qui provoque le rire ou le sourire. Il repose en littérature sur des procédés identifiables, tels que la comparaison, mais aussi l’ironie. Au théâtre, le comique a évolué du XVIIe au XIXe siècle, de même que ses principes. Au XVIIe siècle, le comique ne désigne pas forcément une œuvre drôle, mais une œuvre qui traite de sujets jugés triviaux ou bas.

1. Définition du comique

Henri Bergson, philosophe français, a défini le comique selon plusieurs catégories :

  • la répétition incessante d’un mot ou d’une expression (répétition par Orgon de « Le pauvre homme » dans Tartuffe),
  • une situation où un personnage se croit libre alors qu’il est manipulé (connivence avec le destinataire, public ou lecteur),
  • l’accumulation de situations ou d’actions non volontaires (dans le théâtre de boulevard, les actions parfois rocambolesques se succèdent : Labiche, Un chapeau de paille d’Italie ; Feydeau, Feu la mère de madame),

...

Molière et le comique

Le théâtre de Molière a profondément renouvelé le registre comique et ses procédés.

1. La synthèse de deux types de comique

Les comédies de Molière mêlent deux traditions comiques jusque-là clairement distinctes.

a. La farce

La première, issue de la farce médiévale et des comédies latines de Plaute, vise uniquement à faire rire, grâce à des procédés parfois triviaux et à un renversement carnavalesque de l’ordre du monde.

b. La satire du ridicule

La seconde, héritée de l’auteur latin Térence, propose un comique à visée morale : il s’agit de corriger les travers humains en en faisant la satire et en en mettant en évidence les ridicules.

...

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?