Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

La dissolution et le mélange - Cours et exercices de Chimie, 5e

Votre enfant est en 5e et vous souhaitez l’accompagner dans sa réussite en Chimie ?

Pour revoir le chapitre « La dissolution et le mélange », Bordas Soutien scolaire vous propose des séquences de cours et des exercices interactifs.

Description

Ce chapitre traite de l'eau solvant de certains solides, de certains liquides.

Objectifs pédagogiques

  • Savoir que l'eau est un solvant de certains solides.
  • Savoir que l'eau et certains liquides sont miscibles.
  • Réaliser, observer, schématiser une dissolution.

Les notions abordées :

La dissolution des solides dans l'eau

L'eau est un excellent solvant, c'est-à-dire qu'elle est capable dedissoudre d'autres substances. Les solutions obtenues avec l'eau sont appelées solutions aqueuses.
Ces solutions aqueuses sont généralement obtenues en dissolvant un solide ou un liquide dans l'eau.
Exemple : un cachet d'aspirine se dissout dans l'eau pour obtenir une nouvelle solution.

Prenons un corps soluble (qui peut se dissoudre) : le sel.

Lorsque nous ajoutons une pincée de sel dans de l'eau, celui-ci se dissout après agitation. Il ne fond pas : de solide il ne devient pas liquide.

Le sel, qui est la substance ajoutée, minoritaire par rapport à l'eau, est appelé soluté.
...

Le mélange de deux liquides

Yvain ajoute une cuillère à soupe d'huile dans une casserole d'eau. Il remarque que l'huile reste en surface, même après agitation.

Le mélange (eau + huile) est hétérogène, on dit alors que les deux liquides sont non miscibles.

Le liquide le moins dense reste toujours au-dessus du liquide le plus dense.

Pierre verse un peu de sirop de grenadine dans un verre d'eau. Après agitation, l'eau devient entièrement colorée, il obtient donc un mélange homogène.

On dit que les deux liquides (eau + sirop) sont miscibles.
...

La conservation de la masse

Pierre pose sur le plateau d'une balance deux morceaux de sucre et un bécher contenant de l'eau. Il note la masse totale : 85,2 g.

Ensuite, il laisse tomber les sucres dans l'eau et mélange. Après dissolution du sucre, il note la masse du mélange (eau + sucre) : 85,2 g.

Pierre peut donc en déduire que la masse d’une solution (par exemple, l'eau sucrée) est égale à la somme de la masse de soluté (ici, c'est le sucre) et de la masse de solvant (eau).
...

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?