Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Orthographe grammaticale - Cours et exercices de Français, 4e

Votre enfant est en 4e et vous souhaitez l'aider à progresser en français ?

Pour revoir le chapitre "Orthographe grammaticale", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s’adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

Les notions abordées :

Accorder le verbe avec son sujet

I. Verbe conjugué

 

Un verbe conjugué s'accorde toujours en genre et en nombre avec son sujet.

Une fois que celui-ci est identifié, il n'y a pas de difficultés majeures. Si tu as un doute sur l'identification du sujet, n'oublie pas que tu peux le placer entre l'expression « c'est ... qui + verbe » :

Exemple : la souris mange : c'est la souris qui mange.

-> la souris = sujet

II. Cas difficiles :

Lorsqu'il y a plusieurs sujets au singulier, le verbe s'accorde au pluriel :

L'orthographe de nul, quel, tel et tel quel

NUL et TEL

Ces mots peuvent être :

- des adjectifs, qui se rapportent à un nom, avec lequel ils s'accordent en genre et en nombre.

Exemple : Ils ont fait un tel vacarme que nous n'avons pas dormi. Les risques d'erreur sont nuls.

- des déterminants indéfinis, placés devant un nom avec lequel ils s'accordent.

Exemple : Il n'y a nulle raison pour que tu échoues. La réunion aura lieu tel jour, à telle heure.

=> À noter que « nul/nulle » est toujours au singulier.

- des pronoms indéfinis qui restent invariables.

Les homophones

Pour que tu comprennes bien la leçon, commence par lire ces deux phrases (écrites par Alphonse Allais) à voix haute :

- Par le bois du Djinn où s'entasse de l'effroi.

- Parle, bois du gin ou cent tasses de lait froid.

 

Tu remarques qu'à l'oral, ces deux phrases s'entendent de la même manière mais qu'à l'écrit, elles s'écrivent différemment et n'ont pas le même sens ! C'est ce qu'on appelle un phénomène d'homophonie.

Il est donc très important de savoir correctement orthographier les homophones les plus fréquents. Tu trouveras dans le tableau qui suit la leçon des astuces qui permettent d'éviter à coup sûr de commettre une erreur !

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours de Français en 4e - Orthographe

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?