Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Le verbe - Cours et exercices de Français, 4e

Votre enfant est en 4e et vous souhaitez l'aider à progresser en français ?

Pour revoir le chapitre "Le verbe", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s’adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

Les notions abordées :

La construction des verbes (transitifs / intransitifs / attributifs / impersonnels)

On distingue les verbes en fonction de la manière dont ils se construisent, c'est-à-dire par rapport à ce qu'on peut combiner ou pas avec eux pour former une phrase.

Les quatre grandes catégories de verbes sont :

 

- les verbes transitifs : ils peuvent se construire avec un complément d'objet ;

- les verbes intransitifs : ils ne peuvent pas se construire avec un complément d'objet ;

- les verbes attributifs : ils se construisent avec un attribut du sujet ;

- les verbes impersonnels : ils s'emploient uniquement avec le pronom sujet « il ».

 

I. Les verbes transitifs

 

a) Qu'est-ce qu'un verbe transitif ?

Les verbes transitifs peuvent se construire avec un complément d'objet. Mais attention ! Cela ne signifie pas qu'on doit obligatoirement les utiliser avec ce complément !

Exemple : Je calcule l'addition du repas. Dans cette phrase « l'addition » est COD, le verbe CALCULER est transitif. Mais je peux aussi dire :

Que fais-tu ? Je calcule. Le verbe est toujours transitif, mais ici il n'y a pas de COD.

La forme pronominale

I. Définition

On appelle verbe pronominal un verbe qui est précédé d'un pronom réfléchi, qui représente la même personne que le sujet.

Exemple : Je me cache / il se promène / nous nous regardons

Certains verbes n'existent qu'à la forme pronominale. On dit qu'ils sont essentiellement pronominaux.

Exemple : Les oiseaux s'envolent. (s'envoler) / Elle se souvient de toi. (se souvenir)

D'autres changent de sens quand ils sont à la forme pronominale.

Exemple : Il aperçoit un château au loin. (= il voit un château) / Il s'aperçoit à présent de son erreur. (= il se rend compte)

II. Conjugaison

Le pronom réfléchi qui précède le verbe est toujours à la même personne que le sujet.

Les temps composés sont formés à partir de l'auxiliaire être.

Voix active / voix passive

Définition

Quand un verbe est à la voix active, c'est le sujet qui fait l'action.

Exemple : Pierre corrige l'exercice.

Quand un verbe est à la voix passive, le sujet ne fait pas l'action : il en est l'objet.

Exemple : L'exercice est corrigé par Pierre.

À la voix passive, le verbe est composé du verbe « être » conjugué suivi du participe passé : corrige => est corrigé.

 

II. De la voix active à la voix passive

Pour passer de la voix active à la voix passive, on inverse l'ordre des éléments de la phrase : le COD de la phrase à la voix active devient le sujet de la phrase à la voix passive, tandis que le sujet de la phrase à la voix active devient le complément d'agent de la phrase à la voix passive.

Analyser un verbe

Les éléments à analyser

Pour analyser un verbe, on doit distinguer les éléments suivants :

  • le groupe du verbe,
  • le mode (personnel/impersonnel),
  • le temps,
  • la personne,
  • la voix.

Nous allons revenir en détail sur chacune de ces 5 étapes.


1. Identifier le groupe

Pour cela, il faut rechercher l'infinitif du verbe :

  • 1er groupe : terminaison en -ER à l'infinitif ;
  • 2e groupe : terminaison en -IR + participe présent en -issant (grandir - grandissant) ;
  • 3e groupe : tous les autres verbes.

Le subjonctif

Le subjonctif présente l'action exprimée par le verbe comme une idée, une éventualité, le virtuel.

Exemples : Je souhaite que tu viennes à mon anniversaire.

Qu'il soit là m'enchanterait.

Dans une proposition principale ou indépendante, le subjonctif exprime un souhait ou un ordre.

Exemple : Qu'il vienne à mon anniversaire ou je le mords !

 Dans une proposition subordonnée, il s'emploie :

- après un verbe exprimant un sentiment, une obligation :

Exemple : Je préférerais qu'il soit à mon anniversaire plutôt qu'à mon enterrement.

- après certaines conjonctions de subordination formées avec « que » :

Le conditionnel

I. Les temps du conditionnel

 

Le mode conditionnel se conjugue à trois temps :

  • présent : je rêverais, tu rêverais, il rêverait, nous rêverions, vous rêveriez, ils rêveraient ;
  • passé 1re forme : j'aurais rêvé, tu aurais rêvé, il aurait rêvé, nous aurions rêvé, vous auriez rêvé, ils auraient rêvé ;
  • passé 2e forme : j'eusse rêvé, tu eusses rêvé, il eut rêvé, nous eussions rêvé, vous eussiez rêvé, ils eussent rêvé.
 

Attention ! Ne confonds pas la 1re personne du conditionnel présent (je rêverais) avec la 1re personne du futur de l'indicatif (je rêverai).

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?