Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

La phrase - Cours et exercices d'Allemand LV1 en 4ème

Bordas Soutien scolaire vous aide à maîtriser les notions essentielles d’allemand pour tout savoir sur la phrase en classe de 4ème.

Pour réviser la formation de la phrase, Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des fiches de cours et des exercices interactifs. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

Description

Ce chapitre donne tous les outils nécessaires à l’enfant pour réviser la formation de la phrase en allemand.

Objectifs pédagogiques

Grâce à des rappels de cours et des exercices votre enfant révisera la place des compléments objet, la coordination, les propositions subordonnées conjonctives, la proposition subordonnée infinitive précédée de « zu » et la proposition subordonnée infinitive de but ( « um...zu » ).

Les notions abordées :

La place des compléments objet

Quand il y a deux groupes nominaux objets (accusatif et datif), le groupe nominal au datif se place devant le groupe nominal à l’accusatif.

Exemple : Die Mutter schenkt ihrem Sohn ein Videospiel. → La mère offre un jeu vidéo à son fils.

La coordination

Pour coordonner des propositions, on peut utiliser les conjonctions de coordination ou d’autres connecteurs.

Les conjonctions de coordination

Elles relient plusieurs propositions et sont précédées d’une virgule. Elles sont en avant-première position. Elles sont au nombre de quatre : aber (mais), denn (car), oder (ou), und (et).

Exemple :
Ich würde gern mit dir in die USA fliegen, aber ich habe keine Zeit.
                                                                   Ø      1     2

J'aimerais partir avec toi aux USA mais je n'ai pas le temps.

La conjonction sondern (mais) est utilisée lorsqu’il y a une négation dans la première phrase. Elle permet de rectifier dans la seconde phrase ce qui a été nié dans la première. 

Les propositions subordonnées conjonctives

La proposition subordonnée est introduite par une conjonction de subordination qui est précédée d’une virgule lorsqu’elle suit la proposition principale. Le verbe conjugué de la subordonnée est placé en dernière position.

Subordonnée introduite par « dass »

Elle peut suivre les verbes qui introduisent :

- des affirmations ou des propos rapportés : sagen, antworten, erzählen, wissen, erklären ; 

- des opinions : finden, glauben, denken, meinen.

Exemple : Sie denkt, dass sie zu jung ist.Elle pense qu’elle est trop jeune. 

Subordonnée introduite par « ob »

Elle suit les verbes qui expriment : 

- une interrogation : sich fragen...

- une incertitude : nicht wissen...

La proposition subordonnée infinitive précédée de « zu »

Dans une proposition infinitive, le verbe à l’infinitif n’a pas de sujet propre. Il est précédé de ze qui, dans un verbe à préverbe séparable, s’intercale entre le préverbe et le radical du verbe. La proposition infinitive est séparée de la principale par une virgule.

La proposition subordonnée infinitive de but ( « um ... zu »)

Pour indiquer le but, on utilise um ... zu​. Le verbe à l’infinitif n’a pas de sujet propre. Il est précédé de zu qui, dans un verbe à préverbe séparable, s’intercale entre le préverbe et le radical du verbe. Cette proposition infinitive est précédée d'une virgule.

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?