Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Orthographe lexicale - Cours et exercices de Français, 3e

Votre enfant est en 3e et vous souhaitez l'aider à progresser en Français ?

Pour revoir le chapitre "Orthographe lexicale", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s’adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

 

Contenu du chapitre :

Ce chapitre traite de l'orthographe lexicale : noms féminins et masculins en -è, doubles consonnes, orthographe des adverbes.

 

Objectifs pédagogiques :

  • Choisir entre une consonne double ou simple.
  • Trouver la terminaison des noms en -é.
  • Choisir entre les graphies -sion, -ssion ou -tion.
  • Trouver la consonne finale muette d'un nom.
  • Choisir entre deux homonymes.
  • Savoir orthographier les adverbes en -ment.

Les notions abordées :

Le doublement des consonnes

I. Les doubles consonnes dans les suffixes

Les lettres -l-, -s- et -t- sont souvent doubles lorsqu’on met le mot au féminin ou qu’on ajoute un suffixe.

Exemple : Naturel => naturellement, coquet => coquette

Attention, ce n’est pas systématique (discret => discrète)

II. Les doubles consonnes en début de mot

Avec le préfixe -in, on double toujours le -r, -l et -n.

Exemple : irréaliste, illisible, innombrable.

On double souvent la consonne pour :

  • Les mots commençant par ac-, ap-, at-, surtout quand a- est un préfixe.

Exemple : accablé, attablé, apporter

  • les mots commençant par af-, ef-, of-.

Exemple : affranchir, office

Les noms en -é/-ée

I. Les noms féminins en -té

Quand ils se terminent par -té ou -tié, la terminaison ne prend jamais de -e.

Exemple : La liberté, l’amitié.

Exceptions :

la dictée, la jetée, la montée, la pâtée, la portée, la butée

et tous les mots qui indiquent un contenu (brouettée, pelletée, charretée...)

II. Les noms féminins en -ée

Quand la terminaison n’est pas -té, mais n’importe quelle autre lettre (-sé, -ré, -pé...), on ajoute un -e.

Exemple : Une fée, une allée.

Les noms en -tion

Il n'est pas toujours facile de savoir comment orthographier les mots qui se terminent par le son -ssion. Pour choisir en cas de doute, il faut observer les lettres qui précèdent.

 

I. Le suffixe -tion

C’est la graphie la plus fréquente.

Ce suffixe se place :

  • après les lettres -c- , -p- (Exemple : action, exception...)
  • après le son -o- et -au- (Exemple : potion, caution...)
  • parfois après les voyelles, mais jamais après le -e- sans accent (Exemple : discrétion, ration..)

Les noms en -tion

 

Quelques homonymes

On appelle homonyme deux mots qui se prononcent ou s’écrivent de la même manière mais ont un sens différent.

Exemple : Le maire de la ville a été élu. Je me promène au bord de la mer.

Contrairement aux homonymes grammaticaux comme « a » et « à », qui peuvent être distingués selon leur place dans la phrase, rien ne permet de distinguer les homonymes lexicaux : il faut donc apprendre l’orthographe du mot selon son sens.

Dans la catégorie des homonymes, on distingue :

  • les homophones, qui se prononcent pareil mais ont un sens différent. Exemple : le maire / la mer
  • les homographes, qui s’écrivent pareil mais ont un sens différent. Exemple : nous portions / des portions
  • certains mots qui sont à la fois homophones et homographes : ils s’écrivent et se prononcent de la même manière, mais on un sens différent. Exemple : le mousse / la mousse

L'orthographe des adverbes en -ment

L’orthographe des adverbes en -ment est parfois compliquée. Pour ne pas se tromper, il faut connaitre l’adjectif dont l’adverbe est dérivé.

I. Un -m- ou deux ?

Si l'adjectif dont est dérivé le pronom se termine par -ant ou -ent, on double le -m-. Exemple : savamment, violemment.

Dans tous les autres cas, on ne met qu’un seul -m-. Exemple : joliment, certainement.

Remarque : si l'adjectif se termine par une consonne, l'adverbe est formé sur son féminin.

Exemple : L’adjectif « long » donne l’adverbe « longuement ».

II. -a- ou -e- devant -ment ?

  • Si l’adverbe est dérivé d’un adjectif en -ant, son suffixe est -amment.

Exemple : L’adjectif « savant » donne l’adverbe « savamment ».

  • Si l’adverbe est dérivé d’un adjectif en -ent, son suffixe est -emment.

Exemple : L’adjectif « violent » donne l’adverbe « violemment ».

Les consonnes finales muettes

De nombreux mots en français comportent une consonne finale muette. Pour savoir comment l’orthographier, il faut analyser la classe grammaticale du mot, puis le mettre au féminin ou chercher un mot de la même famille.

I. Les adjectifs et participes passés

Pour savoir si un adjectif qualificatif comporte une finale muette, il faut le mettre au féminin. 

Exemple : « long » → Il y a un -g final car le féminin est « longue ».
...

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours de Français en 3e - Orthographe

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?