Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Les genres littéraires - Cours et exercices de Français, 3e

Votre enfant est en 3e et vous souhaitez l'aider à progresser en Français ?

Pour revoir le chapitre "Les genres littéraires", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s’adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

 

Contenu du chapitre :

Ce chapitre traite des différentes formes romanesques, théâtrales et poétiques.

 

Objectifs pédagogiques :

  • Identifier le genre d'un texte.
  • Distinguer différents types de romans.
  • Faire l'analyse métrique d'un poème.
  • Distinguer comédie et tragédie.
  • Analyser un texte de théâtre.
  • Identifier les principaux courants littéraires du XXe siècle.

Les notions abordées :

Identifier le genre d'un texte

On distingue trois grands genres littéraires : la prose ou le genre narratif, le théâtre et la poésie.

I. La prose ou le genre narratif

C’est à ce genre qu’appartiennent le roman, la nouvelle ou le conte.

Le roman est un récit long, écrit en prose (du moins depuis le XVIe siècle : les romans d’aventures médiévaux sont écrits en vers). Il est divisé en chapitres. Il existe de nombreux types de romans : policier, d’aventure, autobiographique, sentimental...

Exemple : Je me le rappelle, comme si c’était d’hier. Il arriva d’un pas lourd à la porte de l’auberge, suivi de sa cantine charriée sur une brouette. C’était un grand gaillard solide, aux cheveux très bruns tordus en une queue poisseuse qui retombait sur le collet d’un habit bleu malpropre. (Robert Louis Stevenson, 1850-1894, L’Ile au trésor, Le Livre de poche)

La nouvelle est un récit court. Les personnages sont souvent moins nombreux que dans un roman, et l’action plus recentrée. La nouvelle se termine souvent par une chute.

Le conte est une autre forme de récit court, faisant appel au merveilleux : les animaux qui parlent ou les formules magiques, par exemple, font partie intégrante de l’univers du conte.

Il existe d’autres genres narratifs comme le mythe, la lettre, etc.

Distinguer différents types de romans

Il existe différents types de romans. Voici des indices pour les reconnaître.

I. Le roman policier

Parmi les personnages principaux, il y a un policier, ou un détective, ou un criminel.

Le cœur de l’intrigue est un crime (un vol, un meurtre) ou un mystère (des inconnus se réunissent chaque année, le même jour, à la même heure, par exemple).

Le but du récit est de résoudre ou énigme ou appréhender un coupable.

II. Le roman d’aventures

Dans le récit, la part belle est faite à l’action : combats, enlèvements, course-poursuites...

Les personnages ont souvent une personnalité peu complexe.

Le roman est souvent manichéen, c’est-à-dire que la séparation entre les bons et les méchants est claire et évidente. Le héros est beau, doté de nombreuses qualités, tandis que le méchant est très cruel.

Les différents genres poétiques

Le genre poétique se caractérise par une importance donnée à la musicalité des mots, plus qu’à la transmission d’une information ou la narration d’une action. A l’intérieur de ce genre, on distingue différents types de poésie.

I. La poésie lyrique

Historiquement, ce type de poésie était chanté et accompagné d’une musique jouée à la lyre, d’où son nom.

La poésie lyrique aborde le sujet des sentiments et du questionnement sur le sens de l’existence. L’amour, la première rencontre, la mélancolie, le rapport de l’homme à la nature, l’aspect éphémère de la vie humaine, l’approche de la mort... font partie des thèmes lyriques courants.

Comment reconnaître une poésie lyrique ?

Le « je » est très souvent présent dans le poème lyrique : le poète se confie ou partage une émotion personnelle.

On trouve souvent, dans un poème lyrique, des points d’exclamation ou de suspension, des interjections (hélas !), des apostrophes (Homme libre !).

Le poème lyrique exploite le registre pathétique, afin d’émouvoir le lecteur.

Un poème lyrique célèbre est « Le Lac » d’Alphonse de Lamartine. Voici le passage le plus connu de ce poème :

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !

Suspendez votre cours :

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours !

La versification (1)

I. Les vers

En poésie, un vers correspond à une ligne. Il début toujours par une majuscule, et se termine parfois par une rime.

Il existe différents types de vers, qui correspondent au nombre de syllabes qu’ils contiennent. Les plus courants sont :

L’octosyllabe => vers de 8 syllabes

Exemple : L'étoile du berger tremblote (Paul Verlaine)

Le décasyllabe => vers de 10 syllabes

Exemple : Hélas ! faut-il que meure ce bonheur ? (Paul Verlaine)

L’alexandrin => vers de 12 syllabes :

Exemple : Et là-haut, sur ton front, ces nuages si beaux (Victor Hugo)

La versification (2)

I. Le schéma de rimes

On appelle rime deux sons similaires en fin de vers. Il existe trois schémas des rimes :

  • Rimes plates ou suivies : AABB

Dans Sainte-Pélagie, (A)

Sous ce règne élargie, (A)

Où rêveur et pensif, (B)

Je vis captif, (B)

(« Politique », Gérard de Nerval)

  • Rimes croisées : ABAB

Un vieux faune de terre cuite (A)

Rit au centre des boulingrins,

(B)Présageant sans doute une suite (A)

Mauvaise à ces instants sereins (B)

(« Le Faune », Paul Verlaine)

Distinguer comédie et tragédie

On distingue trois types de pièces de théâtre : les comédies, les tragédies, et les tragi-comédies. Nous nous intéresserons ici aux différences entre la comédies et la tragédie.

 

I. La comédie

  • Comment reconnaître une comédie ?

Elle se termine par une fin heureuse (une fin heureuse classique dans la comédie est par exemple le mariage des amants, malgré le désaccord initial de leurs parents).

Elle met en scène des personnages de classe populaire : des soubrettes audacieuses, des valets ingénieux, des paysans à l’esprit lourd...

En conséquence, les paroles des personnages sont parfois de niveau de langue familier : elles comportent de l’argot, du patois...

Elle peut être en vers ou en prose.

Le vocabulaire du théâtre

Analyser un texte de théâtre nécessite de bien connaitre* le lexique propre à ce genre.

I. Les différents rôles au théâtre

Le dramaturge est celui qui écrit la pièce.

Les comédiens jouent les différents personnages de la pièce.

Le souffleur, caché sous la scène, est là pour rappeler aux comédiens leur texte s’ils l’oublient

Le metteur en scène est celui qui dirige les comédiens, choisit les costumes, les décors...
...

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?