Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

L'argumentation - Cours et exercices de Français, 3e

Votre enfant est en 3e et vous souhaitez l'aider à progresser en Français ?

Pour revoir le chapitre "L'argumentation", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s’adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

 

Contenu du chapitre :

Ce chapitre traite des différents procédés argumentatifs : emploi des connecteurs logiques, analyse des types d'arguments.

 
Objectifs pédagogiques :

  • Identifier le thème, la thèse et l'exemple.
  • Analyser et employer les connecteurs logiques.
  • Analyser un texte argumentatif.

Les notions abordées :

Le vocabulaire de l'argumentation

I. Reconnaître un texte argumentatif

Un texte argumentatif vise à convaincre l’interlocuteur, c’est-à-dire l’amener, par le raisonnement, à être d’accord avec une affirmation.

Il ne faut donc pas le confondre avec un texte explicatif, qui apporte des informations, énonce des faits, mais se dispense de jugement.

Il faut également distinguer l’argument de l’opinion. Avancer un argument, c’est effectuer un raisonnement à partir d’exemples précis. Au contraire, une opinion ne fait pas appel au raisonnement mais à l’affectif.

L’opinion est souvent personnelle ou culturelle (elle provient des valeurs et idées qui ont été enseignées à la personne). Une opinion n’est donc pas fondée sur la réflexion, mais soit sur le ressenti, soit sur une doctrine qui a été inculquée et n’est pas remise en question.

Exemple : Moi, je ne crois pas que le climat se réchauffe, je ne ressens pas la différence. Cette phrase est une opinion : le locuteur fonde son affirmation sur une impression.

Analyser et employer les connecteurs logiques

Un connecteur permet de relier deux phrases ou deux paragraphes. Il est essentiel pour structurer son discours. Il est donc important des les employer lors des rédactions, et de les repérer lors de l’étude d’un texte argumentatif. Voici un aperçu des différents connecteurs.

I. Les connecteurs temporels

Ils permettent de présenter les différentes idées dans l’ordre.

D’abord / Tout d’abord / Puis / Ensuite / Enfin / En premier lieu, en second lieu... / Premièrement, deuxièmement....

II. Les connecteurs logiques

Ils peuvent exprimer la cause :

  • Car / Parce que / Puisque / Étant donné que / C’est pourquoi
  • Grâce à / à cause de
  • En effet

Il peuvent exprimer la conséquence :

 

Analyser un texte argumentatif

I. La structure du texte argumentatif

Pour étudier un texte argumentatif, il faut d’abord dégager sa structure. Le texte peut par exemple commencer par une introduction qui amène le sujet. Parfois, l’auteur emploie une accroche, c’est-à-dire une phrase choc destinée à attirer l’attention du lecteur.

Il faut ensuite dégager le thème du texte, la thèse de l’auteur, et les différents arguments qu’il utilise pour convaincre son lecteur.

Lorsque deux points de vues divergents existent sur un sujet, l’auteur commence souvent par réfuter la thèse de l’adversaire avant de proposer sa propre thèse. D’une manière générale, les arguments les plus percutants figurent souvent en dernier.

II. Les différents procédés d’argumentation

L’argument d’autorité s’appuie sur les connaissances d’un spécialiste dans le sujet, ou simplement d’une personne reconnue : mentionner son nom impose le respect et donne du poids à l’argument.

Les derniers avis

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?