Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Orthographe grammaticale - Cours et exercices de Français, CM2

Votre enfant est en CM2 et vous souhaitez l'aider à progresser en Français ?

Pour revoir le chapitre "Orthographe grammaticale", Bordas Soutien scolaire vous propose plusieurs séquences avec des diaporamas de cours et des exercices. Le degré de difficulté des exercices proposés s’adapte automatiquement en fonction du niveau de l'élève. Les erreurs de votre enfant sont analysées et nous permettent de lui proposer une correction adaptée, afin de l’aider à progresser.

 

Contenu du chapitre :

Ce chapitre traite de l'orthographe grammaticale, c'est-à-dire des transformations des mots selon leurs usages (marques du genre, du nombre, conjugaison des verbes etc.)

 

Objectifs pédagogiques :

  • Orthographier correctement les verbes qui se terminent par -yer, -eler, -ger et -eter.
  • Etre capable d'accorder le verbe avec son sujet.
  • Savoir accorder le participe passé d'un verbe.
  • Savoir accorder les adjectifs de couleur.
  • Etre capable d'écrire sans erreur les homophones grammaticaux (a/à;on/ont;et/est;son/sont;l'a/là;etc.)
  • Utiliser à bon escient le participe passé en -é du verbe ou son infinitif en -er.

Les notions abordées :

Orthographier correctement les verbes en -yer, -eler, -ger et -eter

Les verbes en -yer

Au présent de l'indicatif, le y des verbes se terminant par -oyer ou -uyer se transforme en i devant un e muet.

Exemples : Employer  J’emploie – Tu emploies – Il emploie.

Appuyer → J’appuie – Tu appuies – Il appuie.


Les verbes se terminant par -ayer acceptent indifféremment un y ou un i devant un e muet.

Exemples : Payer  Je paie / Je paye.

Essayer  Ils essaient / Ils essayent.

 

Accorder le verbe avec son sujet

Rappel

Le verbe est le mot qui exprime l'action ou l'état du sujet.

Le sujet, quant à lui, est celui qui fait l'action ou qui est dans cet état.

Exemples : Les chiens (sujet) aboient (verbe) très fort.

Jean-Louis (sujet) est bien fatigué (verbe) aujourd'hui.

Pour identifier le sujet, on peut poser la question : « Qui est-ce qui » fait l'action ? Le sujet sera la réponse correspondant aux points de suspension : « C'est ... qui » fait l'action.

Exemple : « Qui est-ce qui » est bien fatigué ?

« C'est Jean-Louis qui » est bien fatigué.

Accord du participe passé

Le participe passé correspond à une action accomplie. Le participe passé se trouve après l'auxiliaire « être » ou « avoir » dans le passé composé.

Lorsqu'il est conjugué avec l'auxiliaire « être » il s'accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe.
Exemple : Les filles sont allées à la piscine.

Lorsqu'il est conjugué avec l'auxiliaire « avoir », il ne s'accorde jamais avec le sujet du verbe.
Exemple : Les filles ont mangé une biscotte.

 

Accorder les adjectifs de couleur

Les adjectifs de couleur issus d’un nom

 

Les adjectifs de couleur issus d'un nom (d'un fruit, d'une fleur, etc.) sont invariables.

Exemple : des chaussettes orange ; des chaussures marron


Attention :
il existe quelques exceptions qu'il faut connaître et qui s'accordent : rose, mauve, écarlate, fauve, pourpre

Exemple : des voitures roses ; des joues écarlates

Participe passé ou infinitif ?

L'infinitif et le participe passé des verbes du premier groupe (ainsi que pour le verbe « aller ») se prononcent de la même manière.

Cependant, ils ne s'écrivent pas de la même façon.

Le participe passé se termine par tandis que l'infinitif se termine par -er.


Emploi du participe passé

– Après les auxiliaires avoir ou être

Exemples : J'ai mangé des frites. Je suis passé chez toi hier.

– Lorsque l'on peut remplacer ce participe passé par un adjectif.

Exemple : Une blessure cicatrisée. --> Une blessure guérie.

Attention, lorsqu'il est employé comme adjectif ou avec l'auxiliaire« être », il faut penser à accorder ce participe passé avec le sujet ou avec le nom auquel il se rapporte.

 

Écrire sans erreur les homophones grammaticaux

Les homophones grammaticaux sont des mots qui se prononcent de la même façon, mais la connaissance des règles de grammaire nous permet de les différencier aisément.

a, à

A est la troisième personne du singulier du verbe « avoir » au présent. On peut le remplacer par avait.

À est une préposition. On ne peut pas le remplacer par avait.

Exemples : Mon chat a une tête toute ronde. Mon chat avait une tête toute ronde.

Ce chat appartient à Patrick (ici, on ne peut pas le remplacer par avait).

on, on n’, ont

On est un pronom que l'on peut remplacer par il ou elle.

Exemple : On mange cette bonne soupe.

Il mange cette bonne soupe.

On n’ est le même pronom suivi de la négation n’. On le rencontre dans une phrase négative devant un verbe commençant par une voyelle.

Exemple : Ce jour-là, on n'avait pas très chaud.

Ont est la troisième personne du pluriel du verbe « avoir » au présent. On peut le remplacer par avaient.

Exemple : Ils ont une belle voiture. Ils avaient une belle voiture.

Les derniers avis

Les autres notions abordées dans le chapitre Cours de Français en CM2 - Orthographe

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?