Je gère mon compte

(abonnement(s), données personnelles)

Mot de passe oublié ?

J'accède à la plateforme
de Soutien scolaire

Je me connecte à la plateforme

Admissions post-bac : les dates importantes et les petits conseils à suivre

  • Partager
  • Twitter
  • Partager

La procédure Admission post-bac (APB) a débuté ce 20 janvier pour quelque 800 000 élèves de terminale ou étudiants en réorientation. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cet outil incontournable qui, cette année, réserve quelques nouveautés.

 

Le site internet Admissions post-bac (APB) est accessible depuis le 1er décembre dernier. C'est donc le moment ou jamais pour vous, lycéens ou étudiants en réorientation, de tenter de vous y retrouver parmi les 12 500 possibilités de formation qui s'ouvrent à vous via la plate-forme. 

D’autant que les choses sérieuses ont commencé ce 20 janvier avec l’ouverture de la première étape de l’APB, la procédure obligatoire d'inscription et de formulation des vœux qui se poursuivra jusqu’au 20 mars.

 

Sélectionner 24 cursus sur les 12.500 disponibles

L’objectif de cette première manche ? Que chacun des 800 000 élèves de terminale et étudiants en réorientation puissent obtenir une place en première année d’études supérieures à la rentrée de septembre, comme l'explique Le Monde.

Généralisée en 2008, la plate-forme APB regroupe sur un seul site l’ensemble des formations post-baccalauréat (à l’exception de quelques établissements parmi lesquels Sciences Po, Paris Dauphine, etc.) et vous permet donc de vous renseigner cette année encore sur quelque 12 500 cursus pour en sélectionner un maximum de 24, d’ici au 20 mars.

 

Jusqu'au 2 avril pour valider vos choix

Cette année, vous aurez jusqu'au 2 avril pour valider vos choix et faire parvenir les documents demandés. Bonne nouvelle, les photocopies fastidieuses et le budget timbre qui explose, c'est fini. Il sera en effet possible de constituer un dossier 100% numérique auquel les justificatifs, relevés de note et autres lettres de motivation seront joints sous forme électronique.

Comme précédemment, les établissements sollicités trieront ensuite les candidatures et, si nécessaire, les classeront par ordre de préférence jusqu'au 6 mai. Les élèves pourront alors modifier l'ordre de leurs candidatures jusqu'à la fin du mois de mai.

 

Réponse de l’algorithme ce 8 juin

L’algorithme d’APB effectuera le 8 juin une première proposition d’admission. Si elle ne vous satisfait pas vous pouvez la refuser ou émettre une réserve. Vous pourrez alors, dans le cadre de la procédure complémentaire (prolongée cette année jusqu’au 25 septembre), recevoir d’autres propositions voire de faire de nouveaux vœux.

Petit conseil, au moment de classer vos vœux, mettez en tête ceux qui vous intéressent vraiment. Gardez également à l’esprit que les « licences en tension » (très demandées) donnent la priorité aux candidats qui en ont fait leur premier vœu.

 

Filières « en tension » et « vœu groupé »

Dans le détail, vous pourrez donc comme l’an dernier émettre au maximum 24 vœux. En revanche, vous pourrez inscrire jusqu'à 12 vœux en classe prépa (CPGE), contre seulement 6 en 2016. Douze vœux sont possibles aussi pour les Manaa (mises à niveau en arts appliqués). Pour l'inscription en droit, psychologie, sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) et première année de médecine (Paces), quatre filières dites « en tension » (identifiées par une pastille orange), il faudra effectuer un « vœu groupé » et donc, comme l'an dernier, classer par ordre de préférence toutes les facultés de son académie.

Si cela ne compte que pour un seul vœu, cette année, vous pouvez intercaler entre deux facultés de la même filière une autre orientation. Cette nouveauté devrait être appréciée de celles et ceux qui privilégient certains établissements plutôt qu'une matière à tout prix. Il sera par exemple possible d’intercaler un BTS Notariat entre un vœu 1 et un vœu 3 de cursus universitaire en droit, explique Studyrama

http://soutien.editions-bordas.fr/actualite/actualites/87-rentree-scolaire-seconde-independance-et-premieres-questions-d-orientation.html

 

56 % des candidats ont obtenu leur 1er vœu

APB est un outil finalement assez simple à utiliser, à condition de respecter les dates limites. Le plus dur est de savoir ce que l’on veut faire. Et pour être aidé à l’heure du choix, il ne faut donc pas hésiter à se rendre dans un Centre d’information et d’orientation (CIO), à prendre un rendez-vous avec le conseiller d’orientation de son lycée ou à écumer les salons étudiants et les journées portes ouvertes des universités.

Ceci tout en gardant en tête que, selon Le Monde, l’an dernier, 56 % des candidats ont obtenu leur 1er vœu d’orientation ou qu’un an après l’obtention de leur bac, 86 % des étudiants se disent aujourd’hui satisfaits de leurs études supérieures.

Comment s'abonner ?

Abonnez votre enfant à Bordas Soutien scolaire à partir de 3,99 € par mois.

Formule ciblée

1 enfant / 1 matière

À partir de 3,99 €/mois

Formule réussite

1 enfant / Multi-matières

Multi-matières

À partir de 6,99 €/mois

Formule tribu

2 à 5 enfants / Multi-matières

Multi-matières

À partir de 9,99 €/mois


Comparer les formules d'abonnement

Vous souhaitez ...
  • Recevoir notre documentation ?
  • Bénéficier de nos offres spéciales ?
  • Être tenu informé de nos actualités ?